Fonds d’urgence pour la continuité de la recherche au Canada

 
Fonds d’urgence pour la continuité de la recherche au Canada (FUCRC)

Le 15 mai 2020, le gouvernement fédéral a annoncé la création du Fonds d’urgence pour la continuité de la recherche au Canada dans le cadre du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19. Il s’agit d’une aide temporaire qui a pour but d’aider les universités et les établissements de recherche en santé du Canada qui ont subi les contrecoups de la pandémie. Ce fonds d’urgence, qui représente un investissement additionnel de 450 millions de dollars, est la plus récente mesure d’aide annoncée par le gouvernement fédéral.

Il vise deux objectifs :
• de façon prioritaire, fournir un soutien salarial aux universités et aux établissements de recherche en santé, qui ne sont pas admissibles à la Subvention salariale d’urgence du Canada, afin de les aider à retenir leur personnel de recherche pendant la pandémie de COVID-19 (jusqu’à 325 millions de dollars);
• fournir un soutien pour les coûts supplémentaires extraordinaires associés au maintien des engagements essentiels en recherche pendant la pandémie de COVID-19 et à la reprise de toutes les activités de recherche (125 millions de dollars).


Comment fonctionne le FUCRC?

Le Fonds sera mis en œuvre en trois étapes. Les étapes 1 et 2 visent à répondre au premier objectif ci-dessus. L’étape 2 offrira un soutien résiduel pour les besoins avérés que le financement de l’étape 1 ne peut couvrir.
Les étapes 1 et 2 sont réservées au soutien salarial du personnel de recherche (étudiants des cycles supérieurs, boursiers postdoctoraux et autres membres des équipes de recherche) rémunéré à partir de sources non gouvernementales. Ce qui signifie que le Fonds peut venir en aide aux projets de recherche financés par des sources non gouvernementales (fondations ou contrats octroyés par le secteur) que l’on a dû ralentir ou suspendre en raison de la pandémie. Il permet de renverser les mises à pied du personnel de recherche. Les renseignements sur le deuxième objectif du programme (étape 3) seront fournis ultérieurement.

 
Tenir compte de l’équité, la diversité et l’inclusion dans l’utilisation du FUCRC
Membres du comité
Roderick McInnes, directeur
Gustavo Wendichansky, chef de l’exploitation et directeur financier
Dre Koren Mann, chef de l’axe de recherche en médecine moléculaire et régénérative
Josie Ursini-Siegel, directrice du Groupe d’oncologie moléculaire
Yvhans Chery, gestionnaire des opérations, soins des animaux


Contact pour les exigences du FUCRC
Gustavo Wendichansky, chef de l’exploitation et directeur financier
Gustavo.Wendichansky@ladydavis.ca


Comment le Comité permanent du FUCRC de l’ILD s’assurera-t-il que les questions d’équité, de diversité et d’inclusion sont prises en compte dans l’administration du financement?
[Mise à jour : 1er septembre 2020]

Le Comité permanent du FUCRC est conscient des répercussions disproportionnées de la pandémie sur les groupes en quête d’équité, particulièrement les personnes handicapées, celles qui n’ont pas accès à des soins de santé, celles qui assument la majeure partie des soins aux personnes à charge et de la responsabilité de faire l’école à la maison ainsi que les membres des minorités racialisées. Les groupes en quête d’équité comprennent notamment les femmes, les minorités racialisées, les Autochtones, les personnes handicapées et les personnes de la communauté LGBTQ2+.

Le Comité permanent est composé de cadres supérieurs, de membres des groupes en quête d’équité et de personnes issus de plusieurs disciplines. Il a élaboré une stratégie d’administration du financement du FUCRC qui tient compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, et ses membres ont suivi une formation en ligne sur les préjugés inconscients.

Pour l’étape 1, nous avons déterminé quelles étaient les demandes admissibles au financement en examinant les dossiers financiers (nous avons relevé les salaires admissibles payés à partir de sources non gouvernementales en ne tenant pas compte du contexte des membres du personnel de recherche, en vue de simplifier le processus pour certaines personnes, comme celles qui s’occupent de leurs personnes à charge et de faire l’école à la maison) et en lançant des appels ouverts et inclusifs à la communauté. Les fonds versés à l’ILD n’ont pas été entièrement utilisés à l’étape 1 (soutien salarial), donc le solde sera réservé pour l’étape 3 (coûts nécessaires pour tenir les engagements en recherche durant la pandémie et reprendre les activités). Si les besoins excèdent les fonds disponibles à l’étape 3, le Comité permanent du FUCRC élaborera des principes directeurs fondés sur l’équité, la diversité et l’inclusion qui seront rendus publics lorsque le gouvernement fédéral publiera tous les renseignements concernant l’étape 3.

En tant qu’établissement de recherche sur la santé affilié à l’Université McGill, nous collaborons avec elle sur des questions d’équité, de diversité et d’inclusion et nous participons à des séances de discussion à ce sujet. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la foire aux questions de McGill.

 
Déclaration de l’ILD sur l’équité, la diversité et l’inclusion

Le Comité permanent du FUCRC de l’ILD s’engage à prendre des décisions axées sur l’équité, la diversité et l’inclusion et à respecter les exigences d’attribution du financement dans le cadre de son administration du FUCRC. L’ILD est à l’avant-plan des établissements de recherche en ce qui concerne l’offre d’un salaire équitable à tous ses employés. Nous nous engageons à assurer l’équité en emploi en offrant un traitement équitable à tous les travailleurs. Nous accueillons tous ceux qui contribuent à notre diversification. Notre CIUSSS (le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal) fait également partie du Programme d’accès à l’égalité à l’emploi (PAÉE), qui vise à promouvoir le respect des droits et le recrutement des femmes, des Autochtones, des minorités visibles et ethniques et des personnes handicapées. Nous travaillons de concert avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour mettre ce programme en œuvre.

En tant qu’établissement de recherche de renommée mondiale, nous savons que pour atteindre l’excellence nous devons favoriser la participation et la collaboration de personnes de tous horizons. Nous accordons également une grande importance à un environnement respectueux qui favorise l’apprentissage inclusif, nous cherchons à relever et à supprimer les obstacles historiques et systémiques à la pleine participation à la vie universitaire et à favoriser les découvertes, les avancées et les réalisations qui bénéficient à l’ILD et à la société. Ces valeurs sont au cœur de notre mission.
Support research at the Lady Davis Institute - Jewish General Hospital