Tel.: 514-340-8222 poste 24139
courriel
 
Ou:
Bureau de recherche
Lillianne Lui
Tel.: 514-340-8222 ext. 24139
courriel


Clinique
Marina Ziskin
Tel.: 514-340-8222 ext. 25527
courriel


Centre ed la prévention du cancer
Rhoda Lim
Tel.: 514-340-8222 ext. 23872
courriel
Dr Michael N. Pollak
 
Directeur, Division de la prévention du cancer, Centre du cancer Segal, Hôpital général juif
Directeur, Division de la prévention du cancer, Département d'oncologie, Université McGill
Titulaire de la chaire Alexander-Goldfarb, Département d'oncologie, Université McGill


Le Dr Michael N. Pollak est oncologue clinicien à l'Hôpital général juif et dirige un programme de recherche multidisciplinaire s'intéressant à l'endocrinologie relative au cancer à l'Institut Lady Davis de recherches médicales. Il est un chercheur de renommée internationale dans ce domaine. D'un point de vue clinique, le Dr Pollak se spécialise dans le traitement des cancers hormonodépendants et a été le chercheur principal lors de plusieurs essais cliniques clés sur de nouveaux médicaments. Le laboratoire de recherche du Dr Pollak s'intéresse au rôle de l'insuline et des facteurs de croissance ressemblant à l'insuline dans la biologie du cancer. Son laboratoire utilise différentes méthodes in vitro et in vivo pour explorer l'influence des hormones sur le comportement en matière de cancer et le risque de cancer.

Le Dr Pollak entretient des collaborations internationales étendues dans son domaine de recherche et est couramment invité à collaborer à des projets portant sur l'élaboration de médicaments dirigés par les participants de l'industrie pharmaceutique. Il analyse des articles pour des revues de premier plan comme le New England Journal of Medicine, Journal of Clinical Investigation et Nature et participe aussi à l'examen par les pairs de demandes de recherche déposées aux NIH et dans d'autres organismes subventionnaires de premier plan. Il a plus de 325 publications à son actif.

Une partie de son laboratoire se consacre à l'exécution de dosages d'hormones spécialisés et est un laboratoire de référence pour les principaux partenaires épidémiologistes de partout dans le monde. Ce laboratoire reçoit des échantillons de sang provenant de chercheurs de partout dans le monde pour fins d'analyse.

Le Dr Pollak a été honoré par l'Université McGill pour sa contribution à la réputation internationale enviable de l'Université McGill. Son article publié dans la revue Science, en 1998, est l'un des articles canadiens les plus cités dans le domaine de la recherche sur le cancer. Le Dr Pollak a continuellement obtenu du financement faisant l'objet d'une évaluation par les pairs provenant de sources de financement canadiennes et internationales, et ce, depuis plus de 20 ans. Il a remporté l'une des bourses de recherche les plus prestigieuses au Québec : la bourse de chercheur national du FRQS.
 
Principales activités de recherche
 
Le programme de recherche du Dr Pollak est multidisciplinaire. Il comprend des essais cliniques, des recherches en laboratoire dans des systèmes expérimentaux cellulaires et in vivo et des recherches épidémiologiques réalisées en collaboration avec des collègues à l'échelle internationale. Son laboratoire est souvent appelé à agir comme référence pour le dosage d'hormones soupçonnées être associées à la biologie du cancer.

Publications recente
 
Pollak M. The insulin receptor/insulin-like growth factor receptor family as a therapeutic target in oncology. Clini Cancer Res 18: 40-50, 2012.

Larsson O, Morita M, Topisirovic I, Alain T, Blouin MJ, Pollak M, Sonenberg N. Distinct perturbation of the translatome by the antidiabetic drug metformin. ProcNatlAcadSci USA. 2012 May 18. Epub ahead of print.

Pollak M. Investigating metformin for cancer prevention and treatment: the end of the beginning. Cancer Discov 2: 778-90, 2012.

Le Dr Michael Pollak est un chercheur clinicien de renommée internationale s'intéressant particulièrement à l'influence des hormones sur le cancer.

Ses travaux ont mené à la reconnaissance du rôle important joué par les facteurs de croissance semblables à l'insuline et l'insuline dans la biologie du cancer.

Des suites de ses recherches, au moins une douzaine de compagnies pharmaceutiques ont mis en œuvre des programmes de développement de médicaments spécifiques afin de concevoir des médicaments potentiels qui agissent sur de nouvelles cibles moléculaires.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Support research at the Lady Davis Institute - Jewish General Hospital