zeev.rosberger@mcgill.ca
Dr Zeev Rosberger
Directeur de la Division de psychologie, Hôpital général juif
Directeur du Programme d’oncologie psychosociale Louise Granofsky, Centre du cancer Segal, Hôpital général juif
Directeur du Programme d’oncologie psychosociale de l’Université McGill, Département d’oncologie, Université McGill
Professeur agrégé, départements d’oncologie, de psychiatrie et de psychologie, Université McGill
 
Le Dr Rosberger est directeur de la Division de psychologie de l'Hôpital général juif, division qui prodigue des soins exemplaires aux patients et à leurs proches. De 2004 à 2006, il a été président de l'Association canadienne d'oncologie psychosociale. Il a dirigé le développement du Programme d'oncologie psychosociale Louise Granofsky du Centre du cancer Segal de l'Hôpital général juif et il a participé à de nombreux comité provinciaux et nationaux plaidant pour une amélioration des soins affectifs offerts aux patients atteints de cancer et à leurs proches. Il est aussi chercheur chevronné à l'Institut Lady Davis de l'Hôpital général juif et professeur agrégé aux départements de psychologie, de psychiatrie et d'oncologie de l'Université McGill.
 
Principales activités de recherche
 
Le Dr Rosberger est un éminent chercheur dans le domaine de la psychologie clinique de la santé, avec plus de 38 années d'expérience et d'expertise principalement dans le domaine de l'oncologie psychosociale. Ses recherches actuelles sont axées sur la prévention de la transmission du virus du papillome humain (VPH), une infection transmissible sexuellement, et des maladies connexes (ex. : le cancer du col de l'utérus, le cancer du pénis, les verrues génitales, le cancer de l'oropharynx). Ses études s'intéressent aux corrélats et aux prédicteurs psychosociaux du dépistage Pap, du dépistage du VPH et de l'absorption du vaccin contre le VPH dans différentes populations. En particulier, il étudie la prise de décisions en matière de vaccination contre le VPH chez les jeunes adultes qui sont à haut risque d'infection, ainsi que les parents de jeunes garçons et de jeunes filles qui doivent décider ou non de vacciner leurs enfants. Il a aussi d'autres intérêts de recherche collaborative qui couvrent l'ensemble de la trajectoire du cancer, de la prévention aux questions de survie, y compris la récurrence. Ses études spécifiques comprennent la détresse en matière d'infertilité chez de jeunes patients atteints de cancer, la prévention du mélanome et les préoccupations en matière de problèmes psychosociaux et d'adaptation chez des adolescents et des jeunes adultes atteints de cancer. Il est le chercheur principal et cochercheur dans le cadre de plusieurs projets subventionnés par les IRSC et le FRQS avec des chercheurs de plusieurs disciplines.

Ses autres intérêts de recherche comprennent les facteurs psychosociaux en rapport avec les infections transmises sexuellement et la prévention du cancer (VPH), la qualité de vie, l'oncologie psychosociale, l'impact psychosocial du diagnostic et des interventions thérapeutiques chez les personnes atteintes de cancer (ex. : l'infertilité provoquée par la chimiothérapie chez les hommes, la curiethérapie contre le cancer du rectum, la biopsie du sein) et la détresse et l'adaptation des patients atteints de cancer.
 
Publications récentes 
 
Zimet, G., Rosberger, Z., Fisher, W.A., Perez, S. & Stupiansky, N.W. (2013). Beliefs, behaviors and HPV vaccine: Correcting the myths and the misinformation. Preventive Medicine, In Press. DOI: 10.1016/j.ypmed.2013.05.013.

Krawczyk, A.,Stephenson, E., Perez, S., Lau, E. & Rosberger, Z.(2013). Deconstructing Human Papillomavirus (HPV) Knowledge: Objective and Perceived Knowledge in Males’ Intentions to Receive the HPV Vaccine. American Journal of Health Education, 44(1): p. 26-31.DOI:10.1080/19325037.2012.749714.

Korner, A., Drapeau, M., Thombs, B., Rosberger, Z., Wang, B., Khanna, M., et al.(2013). Barriers and facilitators of adherence to medical advice on skin self-examination during melanoma follow-up care. BMC Dermatology, 13(1): p. 3. DOI: 10.1186/1471-5945-13-3. 

Le Dr Rosberger a constamment obtenu des subventions de recherche pour des études en oncologie psychosociale qui s’étendent sur toute la trajectoire du cancer : de la prévention des risques, en passant par la survie, jusqu’aux phases de récurrence.

Il est membre du Comité consultatif sur la recherche (CCR) de la Société canadienne du cancer.

Il a été président de l’Association canadienne d’oncologie psychosociale (2003 à 2005) et a présidé deux rencontres annuelles de l’ACOP à Montréal (1996 et 2006).

 
 

 
Support research at the Lady Davis Institute - Jewish General Hospital